Effet de serre : la vision de l’architecte

par Pierre Vaquer

Imaginez des jardins dans l’école !

Imaginez des vergers, des haies champêtres, une serre et des chemins mellifères posés sur ce bout d’île s’articulant entre les bâtiments, la Moselle et les ruches !


Arrêtons-nous sur la serre, un concentrée de nature, un petit coin de paradis.
Les élèves de 2nde 10 y ont réfléchi longuement et malgré le confinement ont finalisé et partagé leur projet … autrement.
Félicitations !
Tour à tour architectes, paysagistes, maquettistes et vidéastes, ils présentent et défendent leur parti-pris qu’ils nomment ainsi : place verte, vitrine verte, maison verte, étoile verte, bioserre, serropode, serre autonome, serre carapace, plastiserre, écoserre, serre enchantée, serre passive, la racine, ommatidie, au petit bonheur, …

Ils soutiennent avec enthousiasme une serre pour leur lycée et se projettent déjà :

« Posée sur son île, nous la verrons de loin ! »
« Elle diffusera une image écologique du lycée ! »
« Elle sera un espace partagé de calme et de détente ! »
« Nos abeilles aideront à la pollinisation de ses fruits et légumes ! »
« Nous pourrons savourer ses récoltes tous ensemble ! »



Les projets de Léa, Antoine, Kenza, Alicia et Manon ont été récompensés !
Léa la lauréate, verra sa serre réalisée. Alliant sobriété énergétique et esthétique,
Au petit bonheur portera bien son nom.


Guenaelle Lebras Architecte CAUE

Mots-clés

Partager cette page