En prépa scientifique, il y a aussi du français !

(actualisé le ) par Fabienne Hoffman


Chaque année, un programme impose trois œuvres (littéraires et philosophiques) à étudier et à présenter aux concours d’entrée des grandes écoles d’ingénieurs. Parmi ces œuvres, cette année, le Discours de la servitude volontaire (appelé aussi le Contre un) de Etienne de La Boétie, un texte magistral écrit contre tous les tyrans par un tout jeune homme de 16 ans, devenu plus tard le grand ami de Montaigne.

Le 25 janvier dernier, le comédien Samir Siad, de la compagnie Le Théâtre en Partance, et son régisseur et musicien, Cédric Altadill, sont venus au lycée Cormontaigne proposer une lecture théâtralisée de larges extraits de ce texte. Elle a eu lieu salle Benoît Kreder, devant les trois classes de CPGE (1ère et 2ème année), dans un silence de cathédrale et une attention aiguisée, dont le comédien a remercié les étudiants à la fin.

Tout le monde a souhaité que l’expérience se renouvelle !

Partager cette page